Problèmes courants de l’impression 3d: le “pillowing”